FR / DE

Le projet de Grandevent

Partenariat controversé entre la société Ennova et les SIG, le parc éolien projeté serait positionné sur 2 collines situées entre les 2 villages de Mauborget et Bullet, tous deux situés à environ 1150m d'altitude et localisés sur le bord des flancs du Jura, situation leur offrant un dégagement unique sur la plaine et les Alpes. Cette localisation privilégiée a d'ailleurs favorisé l'implantation de nombreuses résidences et villégiatures dans ces 2 localités.

Impact massif au paysage

La position dominante des 7 éoliennes sur ces 2 collines présente les risques et inconvénients suivants :

  • Disposées en ligne de première crête, elles défigureront d'une part le paysage de l'arc alpin vu depuis le Chasseron, et à l'inverse le Chasseron vu depuis Yverdon
  • Du côté est sur la colline du Brelingard, elles se trouveront à proximité immédiate (moins d'1km) de Mauborget, et à 1.5km des premières maisons de Villars-Burquin, et de la maison de retraite de la Douvaz notamment.
  • Du côté ouest, elles se retrouveront sous les fenêtres des habitations du hameau de la Frêtaz, ou encore à ~1.5km du camping des Cluds et des premières habitations de Bullet.

La carte ci-dessous montre leur implantation envisagée. Le trait rouge délimite la zone se trouvant à une distance de 1km ou moins d'une éolienne.

carte implatation éoliennes Grandevent

Aujourd'hui, il faut savoir que par un jugement prononcé par la haute cour de justice de Londres, en 2013, la distance aux habitations préconisée en Grande-Bretagne est proportionnelle à la hauteur (en bout d'hélice) de l'éolienne envisagée. Ces distances sont les suivantes :

  • 1km pour une éolienne dont la nacelle se trouve à 70m et comportant un diamètre d'hélice de 60m (hauteur totale 100m)
  • 1.5km pour une éolienne dont la nacelle se trouve à 94m et comportant un diamètre d'hélice de 115m (hauteur totale 150m)
  • 2km pour une éolienne dont la nacelle est située à 150m et un diamètre d'hélice de 100m (hauteur totale 200m)

La réglementation suisse actuelle (janvier 2015) est loin d'être aussi soucieuse des citoyens, en promulguant une distance fixe de 300m clairement inadaptée. Il suffit pour s'en convaincre de se renseigner auprès des habitants de Saint-Brais, village du canton du Jura affublé de 2 machines (voir http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com/).

Nuisances vis-à-vis des habitations proches et perte de valeur du parc immobilier

Outre les désagréments sonores et visuels, il convient de réaliser la perte de valeur immobilière qu'un parc éolien représente pour les résidents vivant dans sa proximité. Selon la distance aux machines, les estimations vont de 10% à 30% de perte de valeur immobilière : Tandis que certains envisagent de s'enrichir grâce à la RPC (rétribution au prix coûtant, garantie de la Confédération pour le rachat du courant produit), d'autres devront se résoudre à perdre une partie de leur capital immobilier.

Site internet des promoteurs : Les projets Ennova